Construction
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Clair Phelps ou la femme morte. Terminée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Staffounet :: Archives :: Real Time :: Fiches validées
MessageSujet: Clair Phelps ou la femme morte. Terminée. Ven 17 Juil - 12:44













 ❝ Clair PHELPS ❞
«JE L'AI TOUJOURS AIMÉ...»


Surnom : Darling

Date de naissance : 18 avril

Nationalité : Anglaise

Age : 20 ans

Sexe :  Femme

Orientation sexuelle :  Hétérosexuelle

Post  :  Aucun

Conscient ou inconscient : Elle était inconsciente, maintenant elle n'est plus rien.




«Moi j'suis moche et méchant.»


Clair était une jolie jeune femme fort belle, aux premiers abords elle avait l'air d'une femme faible et effarouchée. elle avait de longs cheveux roux, c'était une fierté pour elle. Elle avait  tout fait tout au long de sa vie pour garder une chevelure longue, douce, soyeuse, contres les folles qui lui en voulait, mais maintenant elle ne peut plus rien fait pour ça. N'est-ce pas ? Clair pesait dans les 54 kilos pour une taille de 1  m    60 , elle était sans doute dans la moyenne d'après les médecins. Ce qui était au dessus de la « moyenne » nous pouvons le dire, c'était sa poitrine..  Son visage était plutôt enfantin, du moins ces traits étaient enfantin, mais cela lui donnait un certain charme surtout quand elle se mettait à sourire.  Elle avait deux lagons bleus, des jolies perles bleues qui brillait de malice. Sa peau était assez pâle, maintenant elle l'est encore plus...

Au niveau vestimentairement, elle n'était vraiment pas compliquée Clair. Elle adorait toutes les couleurs, tout ce qu'elle pouvait mettre, elle mettait, ça pouvait passer de la robe pendant une semaine elle pouvait porter des robes différentes, puis l'autre semaine, elle portait des short ou bien des jeans. Tout dépendait de ce qu'elle voulait, elle portait souvent des couleurs claires, elle aimait bien tout ce qui était claire ; elle trouvait que ça donnait un côté joyeux à ce monde monotone.

Pour les accessoires, elle n''était pas compliqué, elle ne portait pas grand-chose, sauf quand Edward lui a offert sa bague. Elle ne l'avait jamais quitté une seule fois, c'était la chose la plus précieuse pour elle et pour rien au monde elle ne l'aurait enlevée dans sa vie.



«Es-tu aussi intelligent que ça ?»


Clair n'est plus de ce monde, mais nous pouvons quand même vous la décrire, cette demoiselle a toujours été très attentive aux autres,, elle était prête à aider n'importe qui quoi qu'il arrive, elle n'osait jamais rien demander, car elle avait souvent peur que cela prenne des responsabilités bien trop grandes qui pourraient causer des ennuis. Douce ? Est-ce qu'elle était douce ? Bien sûr ! Il ne devait pas avoir plus douce qu'elle. Gentille, elle était si gentille... Qu'est-ce qu'on aurait aimé avoir une fille aussi gentille et polie qu'elle.

On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut, eh bien notre rousse avait ce défaut, elle était tellement curieuse, elle se mettait parfois en danger à être aussi curieuse, même si elle savait souvent se modérée.

Avant notre douce Clair était la femme la plus franche du monde, elle ne mentait jamais, elle allait droit au but, même si cela pouvait blesser la personne elle préférait être franche que de dire des mensonges ou de contourné la chose, c'était une qualité comme un défaut, car trop de franchise peut emmener à un certain danger... Mais ça il était trop tard quand elle s'en est aperçue.

On vous dit souvent aussi que la jalousie est un vilain défaut, mais la jalousie est aussi une preuve d'amour n'est-ce pas ? Il faut le dire Clair était jalouse. Elle n'était pas une des filles qui est extrêmement jalouses qui regardent le portable de la personne qu'elle aime ou engager un détective, mais si elle n'avait pas son lot d'affection elle pouvait devenir jalouse, mais rien de grave rassuré vous, du moins maintenant cela n'a plus vraiment d'importance, vu qu'elle n'est plus de ce monde.

Notre douce Clair, elle semblait si bavarde quand vous la croisiez, mais avant tout, elle était très très timide. Si elle ne vous connaissait pas, elle n'osait pas parler de peur de mal se faire voir sans doute ? Mais une fois qu'elle vous connaissait c'était la joie de vivre en une seule personne, mais si jamais elle ne vous connaissait vraiment pas.. Elle paraissait être la fille la plus timide du monde.

Elle ne faisait jamais de promesses, mais pour les personnes qu'elle adorait elle était prête à les aider pour qu'ils réalisent leurs rêves. C'est sans doute sa gentillesse qui l'a tué.

Sans doute vous auriez aimer Clair, mais il est trop tard pour vous poser la question.



«Raconte moi ton histoire.»


Clair Phelps. Clair était une jeune fille tellement joyeuse. Elle est née dans une famille plutôt aisée, elle n'avait donc aucun souci à se faire sur l'argent, ses parents ? Elle aimait beaucoup ses parents, ils étaient si gentils, qu'elle ne pouvait rien reprocher du moins ils parlaient souvent du travail, mais ce n'était pas un problème pour Clair, elle aimait trop ses parents pour leur en vouloir.  

La vie l'avait toujours ennuyé. Qu'elle soit petite ou grande tout l'ennuyait, il lui fallait beaucoup d'action ou bien trouver des jeux qui pouvaient l'amuser pendant des heures, mais étant trop petite elle ne pouvait rien faire. Elle était donc souvent avec ses amis, mais sans vraiment s'amuser.Mais elle aimait quand même ses amis, car c'était de vrais amis, ce n'était pas les personnes qui partaient au bout d'un moment, même quand ils sont devenus adolescent, même si chacun étaient dans un lycée différent, ils se parlaient toujours.

En parlant de son adolescence, Clair faisait tout son possible pour rendre la vie bien plus amusante, elle essayait de se faire des nouveaux amis, ce n'était pas un problème, même si au début elle était timide, elle cherchait des jeux amusants, elle observait les personnes de son lycée, elle cherchait des choses amusantes à faire, elle essayait de trouver LA personne qui pourrait l'intéresser, la personne avec qui elle pourrait discuter des heures et des heures sans s'arrêter, faire des choses comme de la peinture, ou récupérer des fleurs, quelqu'un qui anime sa vie.

C'est au lycée que sa vie changea, c'est au lycée qu'elle fit la plus belle rencontre de sa vie sans le savoir au début. Elle avait rencontré par accident un jeune homme qui se nommait Edward Gluskin et sans savoir pourquoi elle  était attirée par cette personne sans doute était-ce à cause des bleus qu'il avait qui éveilla chez elle sa curiosité légendaire. Mais elle pensait déjà que c'était LA personne.

Au début elle n'osait pas trop aller vers lui, elle avait un peu peur elle doit dire, mais elle finit par sauter le pas et elle était aller lui parler, c'était bien la première fois qu'elle avait autant hésiter à aller voir une personne. Elle voulait devenir son ami, c'est ce qu'elle fit, elle remarqua bien vite qu'Edward n'était pas comme les autres non, bien loin de là, c'était une personne qui souffrait vraiment. Elle voulait l'aider, elle ne cherchait plus vraiment la personne qui pourrait l'intéresser pour mettre du piment dans sa vie, mais elle avait cherché comment aider son nouvel ami.

Mais ce qu'elle ne pensait pas, c'était qu'au fil du temps ce sentiment d'amitié qu'elle avait pour lui, allait changer, cela allait devenir quelque chose de bien plus grand, quelque chose qui se nomme amour, sans vraiment s'en rendre compte, Edward était rentré dans son cœur bien plus vite que n'importe qui et ce n'était pas parce qu'il souffrait, mais parce qu'il était quelqu'un de vraiment gentil et Clair avait toujours apprécié cette partie de lui. Elle attendit la fin de leurs études pour avouer ses sentiments, elle avait vraiment été heureuse à ce moment, car ses sentiments étaient réciproque, elle aurait pu vous l'avouer, il y a bien longtemps, mais elle n'aurait jamais pensé qu'il accepte et elle n'avait jamais réussi à mettre le doigt sur le nom sur le sentiment qu'elle avait ressenti à ce moment, c'était bien plus que de la joie. C'était tellement plus. Mais maintenant....

Après les études, ils avaient décider de prendre une maison pour tous les deux pour vivres ensemble,  là aussi elle était heureuse. Ils avaient enchaîner les petits boulots pour pouvoir vivre convenablement leur petite vie de couple ; elle trouva sa vie tellement plus passionnante, elle était heureuse.  Ils vivaient  le parfait amour, elle ne pensait pas qu'elle pouvait être plus heureuse que ça, cependant elle n'était pas au bout de ses surprises.  Un joue Edward lui fit sa demande en mariage, elle avait accepté cette demande sans hésiter une seule seconde.  

Ce n'est bien que plus tard qu'elle finit par entendre les rêves de son fiancé, du moins son rêve. « Ouvrir une boutique de robe de mariée ». Elle était heureuse pour lui, car elle savait que si Edward y mettrait toute sa motivation il pouvait le faire et elle serait derrière lui pour le soutenir, car le plus important pour elle c'était qu'il soit heureux et que son rêve devienne réalité, elle lui demanda donc si il pouvait lui faire sa robe de mariée, ils s'étaient donc fait cette  promesse. Edward allait faire cette robe de mariée et Clair allait la portée pour le mariage.

Elle était si heureuse, en plus une nouvelle plus que fabuleuse les attendaient, elle était enceinte, elle pensait que rien ne pouvait venir gâcher cette vie remplie de bonheur, elle trouvait que tout allait bien, elle ne se doutait pas de ce qui allait arrivé.
Sa vie pris fin avant même d'avoir vraiment commencé. Quand elle rencontra pour la première fois,  le père d'Edward. L'homme qui avait sans doute fait le plus souffrir Edward. Elle se fit assassiner de la pire manière qui soit. Elle et son bébé n'était plus de ce monde.

Mais elle avait gardé le sourire. Elle avait gardé le sourire jusqu'au bout, car elle se rappelait de tous les moments qu'elle avait passé avec Edward. Jamais elle n'oubliera ces moments où sa vie est devenue plus intéressante, grâce à lui. Ses dernières pensées on était :

«Je t'aime Edward et ça pour toujours.»

Elle avait aimé qu'une seule personne en ce monde et c'était la personne la plus merveilleuse du monde pour elle.


© Thé Urashi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 02/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Clair Phelps ou la femme morte. Terminée. Ven 17 Juil - 12:56
Re bienvenu ! Je tient a le redire car voila~.

Déjà merci d'avoir écrit si joliment son histoire, la pauvre petite Clair ! ;A;

Alors donc la fiche est lue, approuver et validé pour moi :3 manque plus que l'avis d'un deuxième admin :3.

_________________♪
[Playlist]

Reste à ta place
Fait se qu'on te dit
N'écoute pas ceux
Qui te veulent du mal
N'écoute que ton destin.
avatar
Professeur
Professeur
Voir le profil de l'utilisateur http://vocaloids-master.forumgratuit.fr
Messages : 35
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 21
Localisation : Là où tu n'es pas ( ▪∧▪)
Emploi/loisirs : Professeur d'histoire du monde
Humeur : Grognon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Clair Phelps ou la femme morte. Terminée. Ven 17 Juil - 13:04
Re-bienvenue !

Tout comme Arthur j'ai lu et j'approuve ta fiche.
J'ai beaucoup aimé l'histoire et c'est cool que quelqu'un ait pris un personnage prédéfinis.

Donc j'ai lu, j'approuve, donc je valide.

Tu peux maintenant faire ta présentation de ton personnage de conte !
avatar
Personnage non jouable
Personnage non jouable
Voir le profil de l'utilisateur http://story-high.forums-rpg.com
Messages : 71
Date d'inscription : 11/12/2012
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Clair Phelps ou la femme morte. Terminée.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Clair Phelps ou la femme morte. Terminée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story High :: Staffounet :: Archives :: Real Time :: Fiches validées-
Sauter vers: