Construction
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Staffounet :: Archives :: Archive des fiches validées
MessageSujet: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps Dim 5 Avr - 12:10













 " Demërys Scott "
les engrenages du temps finiront toujours par te rattraper

Musique ♪


Surnom ▬ Demon & Le Chat

Age ▬ 19 ans & Inconnu

Sexe ▬ Homme & Mâle

Orientation sexuel ▬ Bisexuel & Inconnu

Occupation ▬ Mercenaire, Tueur à gage & Mousquetaire Voleur

Bon ou Mauvais ▬ Sur commande

Conte ▬ Le Chat Botté

But Final ▬ Se faire connaître




" Miroir de la vision "


Demërys ▬
Regarde moi. Contemple moi. Quoi que, touche moi !
Une peau blanche. Une peau de porcelaine, fragile, douce. Une peau qui contraste, pourquoi ? Une peau qu'on a envie de toucher, de caresser, de découvrir. Une peau de poupée. Poupée, poupée de chiffon ou de porcelaine, poupée au regard sanglant, d'un rouge cruel, sanguinolent. Iris violentes, perçantes, iris entourées d'un noir de jais, tatoué. Tatouage, collier autour de son cou frêle, qu'on désire enlacer, serrer, jusqu'à ce que la trachée écrasée ne laisse plus l'air passer. Air naïf, enfantin, un air de gamin, gamin qui a grandit trop vite, ou peut être pas. Gamin au regard de braise cerclé de noir. Noir de jais, chevelure tombante sur son visage de porcelaine.
Demërys est un enchaînement de contrastes, tous plus violents les uns que les autres. Une peau d'un blanc presque trop pur rehaussée par une chevelure noir de jais qui rappelle le noir qui encercle ses iris d'un rouge sanglant. Un visage de gosse, fin, presque trop naïf pour être percé de son regard assassin. Un gamin dans un corps de grand, du haut de ses 1m76. Une musculature ciselée, fine, mais pas inexistante. Taillé pour tuer, pour fuir.
Ses vêtements marrons sont non sans rappeler le look rétro-futuriste steampunk. Tantôt un haut de forme à plumes et rouages, tantôt les lunettes d'aviateur à aiguilles d'horloge, le jeune homme semble sorti d'un film irréaliste.

Le Chat ▬
Un regard et tu sombres, laisses toi aller à moi !
Un corps fin, svelte, sans graisse. Les muscles roulent sous la peau, presque menaçants, presque inquiétants. Un corps tout en longueur, sans être disproportionné. Un corps qu'on aperçoit, et qui disparaît dès qu'on se rend compte de sa présence. Un pelage gris rayé de noir, ou plutôt noir rayé de gris ? Qui sait, qui peut bien savoir.. Quelle importance... Un corps qui finit par une longue queue, dans laquelle chaque vertèbre peut être contrôlée. Un corps qui commence par une petite tête relativement triangulaire, avec un petit nez rosé, quoique tirant sur le gris. Une tête percée de deux grands yeux verts pâle, deux grands yeux à la pupille tantôt fendue, tantôt d'une rondeur presque parfaite. Deux oreilles dressées, l'une entaillée complètent le tableau.
Lorsqu'il sort, un haut de forme noir épinglé de rouages et autres plumes de rapaces le coiffe, alors que des lunettes d'aviateur aux verres teintés orange masquent son regard félin. Un collier de rouages et de pierres précieuses cache son cou, alors qu'une ceinture dans le même genre, porte fioles inclus, soutient une épée fine au manche gravé, se finissant par un crâne de corbeau.



" Rouages de la conscience "


Demërys ▬
Aucune folie n'est mortelle. Seule la vie s'achève.
Aucune émotion, ne rien laisser voir jamais jamais ! Rien, ils ne doivent rien savoir, ils ne m'atteindront jamais. Jamais ! Je serais loin d'eux, loin de la mortalité, loin de tout ça loin... Invincible, éternelle perfection loin de leurs regards brûlants, loin de leur jalousie malsaine, loin... très loin de leurs langues de vipère.
Une neutralité parfaite sur son visage, aucune cillement, aucune réaction, pas même un tic, un clignement des yeux. Rien. Strictement rien. Le monde pourrait s'écrouler autour de lui, rien ne se passera sur son visage. Quoi qu'il se passe, quoi qu'on lui dise, on ne fera que se heurter à un mur de neutralité, d'indifférence, d'insensibilité. Car c'est ce qu'il semble être : Un être dénué de sentiments, en constant désintérêt. Un iceberg de dénigrement.
Un masque, une mécanique parfaitement huilée. Rien ne transperce la coquille, rien... Ou peut être que si ?

Le Chat ▬
Sombre, sombre avec moi... Viens sans hésiter !
Perfide esprit trompeur, déloyale essence fourbe, hypocrisie malsaine, impure, morbide. Il se joue de vous ! Il se joue de toi, de moi, de nous ! Il se moque des vertus, de la société, il se moque de toutes les valeurs que votre monde tente de faire passer, de tous ces mérites que vous tentez d'inculquer à vos enfants. Il est l'apologie de la fourberie, du mensonge et de la fausseté. L'apogée de la mesquinerie, le zénith de la ruse et de la tricherie. L'avarice et la malhonnêteté le rongent, il n'est plus qu'une enveloppe de malheur, le chat noir des valeurs, le cauchemar d'une société fragile en constante recherche de paix. Et pourtant... tout ce qu'il fait, n'a qu'un seul et unique but : Le bien être de son maître.



" Sablier du temps passé "


Demërys ▬
L'Amour a fait de moi un monstre. Laisse mes chaînes !
Je suis né dans ne famille aimante. Une grande famille, composée de plusieurs enfants. Nous étions cinq. Trois garçons, deux filles. Deux jumeaux, deux jumelles et moi. Mes parents étaient parfaits ! Un père adorable qui ramenait ce qu'il fallait à la maison pour faire vivre tout le monde. Une mère aimante, qui s'occupait de nous comme de petits princes. Nous ne manquions de rien : amour, eau, nourriture, un toit. Nous allions tous à l'école, nous avions tous des rêves. Mes deux grandes soeurs voulaient être infirmière et pharmacienne alors que mes deux petits frères voulaient devenir astronaute et astrophysiciens. De mon coté, la boulangerie m'avait toujours attiré. Je rêvais de me lever le matin pour faire des croissants, et du pain pour tout le village. Vendre le fruit de mon travail, récolter les sourires des habitants de ce village que j'aimais tant. C'était un rêve très prenant, si prenant que mon père m'avait trouvé un maître d'apprentissage dans la ville voisine. Très vite, je suis allé faire mon apprentissage. Tous les matins j'allais là bas en vélo. Il était très gentil, il m'apprenait beaucoup de choses, et surtout, toutes les ficelles du métier. J'allais bientôt être prêt à ouvrir ma propre boulangerie ! Mais...

Mais ceci est un mensonge odieux, dénué de toute once de vérité. Croyez vous que j'étalerais ma vie à mes ennemis ? Tssk.

Le Chat ▬
Qui que tu sois, un mensonge te fera roi.
Des trois fils, je fus donné au cadet. Il avait faim, il n'avait rien d'autre qu'un chat. Comprenez vous sa douleur ? Toute une vie de dure labeur aux cotés de son rustre de père, toute une vie de dévouement pour n'avoir qu'un chat, un chat aussi maigre qu'un clou qui plus est. Le désespoir et la tristesse sans doute, le poussèrent à décider d'une chose horrible : Manger ce chat, me manger moi, pauvre bête innocente qui étais prêt à tout lui donner, même le pouvoir et l'or.
Alors j'ai parlé. J'ai révélé mon secret au monde entier : Plus qu'un animal, j'étais doué de parole et d'une intelligence que beaucoup d'humains x ou y envient. Que vous enviez. Vous voudriez ma ruse. Vous voudriez mon charisme, et vous n'avez rien de tout ça. Vous n'êtes que marionnettes des puissants ! Vous enviez ma liberté.
Un lapin, un simple lapin suffit à convaincre le roi de m'embaucher pour la chasse. Chaque jour qui passait, je lui ramenais le gibier qu'il avait commander. Comment ? La ruse était la meilleure de mes amies. Faire le mort attirait les petites bêtes, et d'un coup de dents la vie s'échappait de leur corps frêle.J'étais payé, et grassement. Je ramenais l'argent à mon maître.
Mais ce n'était pas suffisant. Plus, il fallait plus de reconnaissance à mon maître ! Plus, toujours plus de pouvoir ! Un jour il alla se baigner.Lorsque le roi passa, j'avais caché ses vêtements et le roi lui offrit de riches habits. Fier de moi, je me suis alors promis de lui offrir toujours plus. Plus et encore plus !
Mon maître monta dans la calèche du roi, et la princesse tomba amoureuse de lui dès le premier regard. Si simple !
Je courrais devant, annonçant à tous les paysans que ces terres appartenaient à mon maître. Il allait mentir, amadouer, épater le roi, impressionner sa fille, faire un nom à mon maître qui n'était au fond rien d'autre qu'un paysan.
Le château de l'ogre me paraissait la demeure idéale pour mon maître. Un ogre qui pouvait se transformer en n'importe quel animal. Pour me prouver sa bonne foi, il se transforma en lion. Vil menteur, je le persuadai de se transformer en souris et le dévorai. Le roi arriva avec mon maître, et tout le monde sut que ce château était celui de mon maître qui fut couvert d'or et marié à la princesse.
Et moi, j'erre pour me divertir.


© Théo Urashi
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps Dim 5 Avr - 14:14
Vraiment classe le chat !

Bienvenue/Rebienvenue ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 12/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps Dim 5 Avr - 15:36
Merci !
Bienvenue pour ma part, je ne suis pas un DC (:

J'ai terminé ♪
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps Dim 5 Avr - 16:54
COUCOUUUUUUU.~

BIENVENUE.

Alors pour la présentation on s'est arrangée pour que tu puisses mettre les deux ensemble donc voilà je tiens à dire qu'il ne faut pas faire gaffe à ce détail, j'ai donné mon accord xD. (Jolie présentation par la même occasion ! Le fond est jolie).

Alors j'ai lu le physique des deux parties et pour moi tout est ok ! J'aime comment tu décris tes personnages !

Le caractère aussi il est top.

Quand j'ai lu l'histoire Demërys. J'ai rigolé XD Je me disais "Nope... Un personnage avec une histoire parfaite genre sans rien ? Pas croyable !" XD En suite j'ai bien rigolé à la fin aussi quand tu disais que tout cela n'était qu'un tissu de mensonge xD.

L'histoire du chat botté aussi est bien.

Donc pour ma part tu es validé ! J'attends juste l'avis d'un autre admin. :)

_________________♪

«J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.»

Laisse moi te faire peur en ff0000
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps Dim 5 Avr - 17:03
Yeah merci ♥
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps Dim 5 Avr - 17:15
Bienvenu jeune Padawan !

Alors bah en fait... j'ai rien a redire tout est ok, tout est parfais :o. Tu veux une infusion de camomille ?

DONC jolie fiche au passage et j'ai l'honneur de te validé !

N'oublie pas de recensé couleurs, avatar et conte, si tu en a envie de faire ta fiche de relationship et surtout HAVE FUN !

_________________♪
Je voit un monde différent.
Noir, teinté de rouge
Hey, retourne toi pour voir,
Ta vue ? Je suis la ! cool hein ?
POURQUOI TU FUIT ?! REVIENT !!!
avatar
Innovateur
Innovateur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 17/01/2015
Localisation : Dans ton beau cuuuuul ~
Emploi/loisirs : Prof ma gueule !
Humeur : Deadpoolifient !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Demërys Scott ▬ L'Horloge du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ♦ Amy (L) & Lilieth
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story High :: Staffounet :: Archives :: Archive des fiches validées-
Sauter vers: