Construction
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Staffounet :: Archives :: Présentation méchantes
MessageSujet: Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie Dim 18 Jan - 1:39
Rozen E.Calico


 

Nom : Calico/Liddell.

Prénom : Rozen / Alice

Surnom : Roro

Age : 16 ans/ 16 ans

Sexe : Femme

Orientation sexuel : Hétérosexuelle

Occupation : Rien en particulier.

Gentil ou méchant ou neutre : Gentille

Le nom du conte :  Alice au pays des merveilles.

Le but de votre personnage : Vaincre la reine rouge ?





«Passé, présent, futur.. La routine.»


«J'aime beaucoup le sang qui coule sur tes mains.» Physique.

Rozen, cette Rozen... Elle n’est pas bien grande pour son âge. Elle ne fait qu’un mètre soixante-trois. Elle pèse quarante-cinq kilos et des poussières. Pourquoi ses parents la nomment le flocon de neige ? Car elle a la peau aussi blanche que la neige. Une peau douce, soyeuse. Une peau qui était entretenue et cela se voit. Elle a de long cheveux brun qui descendent jusqu’au milieu du dos. Ils sont lissent et doux quand on les touche. Elle ne les attache jamais de peur de les abîmer, car elle a toujours vu des personnes aux cheveux attacher qui sont abîmer, elle ne doit surement ne pas tomber sur les bonnes personnes. Mais pour orner cette chevelure, elle met parfois des rubans, mais c'est très rare. Parlons de ses yeux maintenant. Nous aimons beaucoup ses yeux. Nous trouvons que Rozen à de jolis yeux. Elle doit tenir de sa maman, même si nous devons avouer que Rozen n'aime pas tenir quelque chose d'eux.  Elle a deux grands yeux emplie de tristesse  enfin d’après nous, même si quand elle regarde quelqu'un les autres ont peur. Si nous faisons bien attention nous voyons de la tristesse ils sont de couleur bleu de base, seulement elle aime beaucoup mettre des lentilles de couleurs.Elle a un petit nez tout mignon. Nous n’allons pas trop nous attarder sur son nez, car cela n’est pas vraiment important bien qu’elle soit vraiment jolie et que nous pouvions vous faire un roman avec toutes sortent de mots sans jamais nous arrêter, mais nous savons que cela est impossible vu le moment.

Parlons de sa bouche. Elle a deux lèvres fines et roses, mais pour la rendre plus jolie tout le monde lui dit de mettre ce que nous appelons un « rouge à lèvres. » Donc ses petites lèvres roses sont un peu rouge, mais elle reste tout de même très jolie. Nous pensons que si elle souriait plus souvent, elle serait encore plus magnifique qu’elle ne l’est déjà, mais ça c’est juste notre avis personnel. Il ne faut pas en tenir compte. En parlant de sourire, la seule fois où nous apercevons un sourire c’est quand elle découvre quelque chose de nouveau. Quelque chose qui lui plait, ou quand elle regarde un film d'horreur?mais bon passons nous allons vous parler de ses vêtements. Elle porte une belle robe, assez longue enfin cet habit lui arrive au-dessous des genoux. Elle n’aime pas trop les choses courtes, c’est pour cela que les bas qu’elle porte sont assez longs donc nous ne voyons pas beaucoup de peau à part les bras, car c’est une robe à manches courtes, ce qui est très rare à vrai dire. Enfin nous disons que c’est rare de voir une jeune fille avec une robe à manche courte dans notre monde actuel de toute façon elle ne s'habille pas comme les autres, mais cela n’a pas vraiment d’importance. Elle porte des chaussures de couleur noir. De simples chaussures sans importance pour elle. Quand elle est toute seule dans sa chambre elle ne porte pas de chaussures, quand elle est dehors et que personne ne la voit elle enlève ces chaussures. Elle ne préfère pas montrer son côté décontracté devant les autres.

Elle porte souvent une cape sur elle, elle trouve les gens trop brillants. Elle ne sait pas pourquoi elle est tellement habituée au noir qu'elle n'ose pas regarder la lumière du jour ou les personnes qui portent des couleurs claires. Elle ne sort donc que la nuit avec sa cape ou dans sa maison avec sa cape même pour manger... Ses parents ça fait si longtemps qu'ils n'ont pas vu son visage.

« Je fais le mal, et j'en suis désolée...ça n'arrêtera pas... » Samara Morgan, de The Ring.

Si nous devons vous décrire Rozen en quelques mots, ça serait bizarre, méchante, sournoise, mais terriblement adorable quand on la connait.

Elle a des goûts bizarre nous devons l'avouer, oui elle ne sort jamais de chez elle, elle a toujours sa cape sur elle, mais si nous n'allons pas vers elle comment pouvons nous savoir qui elle est vraiment ?

Rozen ne va plus à l'école depuis quatre ans maintenant. C'est en fait depuis qu'elle a commencé à regarder des films d'horreur. Elle est donc très renfermée sur elle-même. Elle n'ose pas aller vers les autres, mais ce n'est pas parce qu'elle ne va plus à l'école qu'elle est idiote. Non loin de là elle est intelligente, mais elle ne peut pas le montrer vu que personne ne l'écoute.
Elle est très, mais alors très déterminée. Elle n'abandonne jamais une idée. Vous aurez beau lui dire que tout est impossible elle fera quand même la chose pour vous montrer qu'elle peut le faire sans abandonner. Qu'elle n'est pas comme vous.

Comme vous avez pu le voir elle aime beaucoup les films d'horreur, elle est en extase total quand elle regarde un film ou qu'elle voit quelque chose qui sort d'un film d'horreur d'ailleurs c'est un peu pour ça qu'elle porte des lentilles, mais passons. Tout ce qui concerne les films d'horreur elle connait. Elle fait elle même peur parfois.
Oui madame est du genre a entrer dans une salle en étant super discrète, en gardant sa cape avec elle et s'approcher avec un couteau en main et faire "Je suis là."
Ses parents ont tellement failli frôler la crise cardiaque avec elle..

Mais cette demoiselle ne s'arrête pas là, car oui vu qu'elle ne sort jamais elle doit bien s'occuper. Combien de fois ses parents ont retrouvé des choses non identifiés dans le frigo ou bien encore quand elle s'habille comme dans les films d'horreur vous savez les jeunes filles habillées en blanc et là tout d'un coup elle surgie en hurlant à la mort.. Eh bien Rozen le fait.

Elle est très méchante aussi avec les personnes qu'elle ne connait pas ou qu'elle n'aime pas. Il est rare de la voir sourire gentiment à quelqu'un ou alors si elle le fait c'est pour vous faire un sale coup par derrière. Faite attention à vous si jamais vous la croisez et que vous faites un truc qu'elle n'aime pas..
Vous pourrez subir ce que vous voyez dans les films d'horreur.

Sinon elle aime beaucoup les sucreries, mais particulièrement le chocolat. Offrez lui du chocolat et vous être sûr qu'elle sera tranquille pour un moment, elle aime beaucoup la lecture, en tout genre, mais surtout les livres concernant les meurtres ou encore les livres sur les films d'horreur qu'elle a vu. Les fleurs elle aime beaucoup ça et elle aime la nuit d'ailleurs elle sort souvent la nuit.

Cependant elle n'aime pas l'école, le soleil et tout ce qui est à l'eau de rose, elle déteste tellement de chose qu'elle pourrait tourner un film avec les mille choses qu'elle déteste.

Voulez-vous vraiment entrer dans la tête de Rozen ? Si vous le voulez, venez, mais nous ne sommes pas sûr que vous pourrirez en ressortir.

« Tu es ce que j'ai toujours voulu avoir... » Anna Morgan,The Ring

Si nous commencions par le début de la vie de Rozen. Vous savez elle n'a pas toujours été une jeune fille qui aimait les films d'horreur non avant elle aimait beaucoup les choses toutes roses toutes mignonnes. Mais laissons là vous raconter son histoire...

Vous entrez dans une pièce sombre, les rideaux sont tirés, la pièce est éclairée que par des bougies, sur le mur vous voyez diverses photos, mais il fait si sombre que vous ne voyez pas qui est déçu.
La télé est allumée et là vous voyez une jeune fille courir et se faire tuer.. Vous commencez à vous sentir mal dans cette pièce et là... Elle apparaît devant vous..


«J'apparais devant vous. Bienvenue dans mon sanctuaire.»

Mon histoire est simple. Vous allez vous dire que c'est une histoire banale, mais elle a beau être simple, elle n'est pas comme les autres. Un peu de chocolat ? Non ? Très bien.
Je dois vous avouez que je suis née un peu en avance, une semaine à l'avance.. Mais ce n'est pas important mes parents étaient si heureux de m’avoir ! Ils ne sont pas comme ses parents qui sont déçus une fois qu'ils ont vu leur gosse naître.

Ils sont très aimant et je les remercies pour ça, même si je ne suis pas toujours gentille avec eux, mais avant de vous expliquer pourquoi je suis ainsi avec eux, laisser moi vous raconter ce qui m'est arrivée.

Mon enfance était très calme, je dois avouer que je n'ai jamais eu de souci en particulier, juste le fait que je ne me suis jamais fait d'amis. Depuis que je suis petite je suis toute seule, je semblais être le fantôme de la classe, on ne m'embêtait pas, on ne me voyait tout simplement pas.
Ce qui n'était pas normal...Mais je ne m'en plaignais pas, je pouvais être tranquille au moins... Mais tout bonne chose à une fin..

Quand je suis arrivée au collège tout changea. Les personnes faisaient beaucoup plus attention aux personnes qui n'étaient pas comme elles, j'ai eu droit au mauvais sort. Les filles venaient souvent m'embêter en disant que je faisais peur avec mes yeux, mes cheveux et mes robes qui n'étaient plus de l'époque.. Mais était-ce vraiment de ma faute ? Je n'avais jamais demandé ce physique.
Elles disaient que j'étais maudite et que j'apporterai le malheur si jamais j'étais heureuse ou si jamais je traînais avec quelqu'un. Au début je ne voulais pas y croire, mais j'étais forcée de l'admettre que ce n'était pas totalement faux. Mes parents étaient-ils aussi heureux qu'ils le prétendaient ou c'était juste pour me faire plaisir ?

Mais ce n'est pas ça qui me fit partir de l'école loin de là...Vous savez l'amour frappe tout le monde et parfois l'amour n'est pas gentil. J'étais tombée amoureuse, amoureuse qu'est-ce que je suis idiote. C'était un gars si gentil avec les autres, mais en réalité c'était un homme odieux... Le jour où je me suis confessée, je m'étais cachée derrière ma cape que j'avais pris l'habitude de prendre pour ne pas me faire remarquer par les filles qui cherchais une fille avec une robe bleue..Et ce qu'il me dit, me détruit... Je ne sais pas pourquoi tout le monde pensait ça de moi...

Il m'avait dit une phrase, une phrase alors que les filles m'en disaient tout le temps, mais cette phrase finie par m'achever...

"Je ne sors pas avec un monstre sortie d'un film d'horreur."

Après ça, il est parti et moi je suis restée là sous cette pluie ardente qui ne voulait pas s'arrêter, je me suis mise à genoux par terre et j'ai regardé le ciel.. Comment pouvait-on me dire ça ? Était-je aussi moche ? Était-je maudite ? Apportais-je vraiment le malheur sur moi et sur les autres ? Je pense que oui...
Après ça je peux vous dire que les autres se sont bien foutus de moi, ils me poursuivaient de partout jusqu'à chez moi. J'étais obligée au bout d'un moment de partir. J'avais fait croire que j'étais partie en forêt et je ne suis jamais revenue en cours. Je suis restée chez moi, enfermée. J'ai commencé à regarder mes semblables. Les films d'horreur, mais chambre est devenue ainsi. Je dois vous avouer que j'aime bien comme elle est ma chambre, j'aime les films d'horreur et j'aime ma solitude...

Seulement... Je suis un fantôme. Je suis une malédiction à moi toute seule...

Elle s’approcha doucement de vous avec un couteau en main. Un sourire sur les lèvres et là elle enleva sa capuche pour vous montrer son visage pâle, continuant de s'approcher de vous, vous reculez doucement commençant à avoir peur... Puis là... Elle vous murmura quelque chose inattendue.

«Aidez moi....»

Après ça elle vous poussa dehors. Elle referma la porte en vous lançant un dernier regard avec son sourire terrifant et là vous êtes partis.. Est-ce que vous allez l'aider ? Avez-vous compris pourquoi elle fait tout pour que ses parents la mettent dehors ?
Si oui, tant mieux pour vous... Si vous n'avez pas compris revenez lui parler...Mais ça vous n'en êtes pas capable.





«Il était une fois...»


Caractère :

Si nous devons te décrire Alice, tu serais surprise d'apprendre tout ce que l'on peut dire de toi. Autant que jeune fille parfaite. Oui, parfaite avec tes défauts et tes qualités.

Imagination. Tu as toujours été une jeune fille avec beaucoup d'imagination, c'est pour cela que tu n'aimes pas les histoires sans images, sans dialogues, tu es créatif donc il te faut quelque chose qui te donne envie. Une histoire sans images, n'est-elle pas ennuyeuse ? Une histoire sans dialogue n'est-elle aussi fade que le chocolat noir en poudre ?  Tu as toujours détesté ça. C'est peut-être pour ça que ta sœur essayais désespérément de te faire lire. Pour que tu aimes et que tu sois moins créatif.

Curiosité. Tu es curieuse. Tu es une grande curieuse. Tout t'intéresse, tout t'étonnes, même les choses qui sont naturelles pour les autres ne le sont pas pour toi et tu te poses des questions, tu essayes de découvrir. Tu suis les lapins blancs avec une montre à gousset dans les pattes. Tu t'attires beaucoup d'ennuis à cause de ta curiosité d'ailleurs. Tu devrais faire plus attention quand tu fais les choses.

Intelligence. Tu es très intelligente aussi, malgré les apparences tu sais beaucoup de choses, parfois tu ne connais pas la définition des mots, ce que ça veut, est-ce ce que cela a du sens ? Tu cherches. Tu apprends. Tu comprends. Tu peux réutiliser les mots que tu n'avais pas compris à l'époque. Les leçons données par les professeurs particuliers ont été très utiles.

Joueuse. Tu es une grande joueuse. Tu aimes jouer avec tout le monde, tu aimes faire des jeux tout le temps quoi qu'il arrive. Tu sais faire des jeux que beaucoup d'enfants ne font pas, car leurs parents disent non, toi tu te fiches bien de l'avis de tes parents. Tu avances et tu fais. Tu joues. Parfois on pourrait dire que ces jeux ne sont pas des jeux. N'est-ce pas Alice ?

Détermination. Tu es une jeune fille déterminée. Tu n'abandonnes jamais ce que tu fais. Tu te donnes à fond sans jamais te soucier du fait que cela puisse être dangereux. Tu restes déterminée et tout le monde admire ta détermination. Pour toi c'est une valeur importante pour toi.

Courage. Tu es une jeune fille si courageuse. Nous ne pouvons pas dire le contraire. Tu explores, tu vas voir les autres en prenant ton courage et jamais tu te caches. Parfois il t'arrive de pleurer, mais c'est rare, car tu es forte et tu restes courageuses.

Souriante. Tu es toujours en train de sourire. C'est une grande qualité que personne ne peut t'enlever. Tu souris quoi qu'il arrive, tu souris même quand tu es triste, car tu n'aimes pas montrer aux autres que tu te sens mal.

Tu aimes beaucoup de choses, lire, jouer, câliner ta peluche lapin, manger des bons gâteaux, te cacher, faire tout ce que les autres ne font pas. Tu t'amuses autant que tu le peux. Tu ne fais pas jamais rien qui pourrait nuire à quelqu'un par contre, tu es très protectrice envers les personnes que tu aimes. Tu détestes beaucoup de choses aussi, mais tu ne t'étales pas sur ce sujet, car tu préfères parler de ce que tu aimes.

Ton caractère tu ne le racontes pas en entier, tu attends sagement qu'on vienne te voir  pour enfin montrer qui tu es vraiment Alice.

Physique :


Alice sais-tu comment tu es ? Sais-tu que tout le monde te trouve belle ? Mais sais-tu aussi pourquoi nous aimons te regarder ?

Tu as une taille moyenne, sûrement dans les 165 cm ou pour dire la chose comme il le faut tu fais dans le un mètre soixante-cinq. Tu es à l'aise avec cette taille, car tu es ni trop grande, ni trop petite. Tu peux te cacher de partout, sauf dans les cachettes de petites souris. Tu as aussi une peau assez pâle, mais douce. La peau d'un petit bébé. Elle n'a ni cicatrice, ni autres petits désagréments. Elle est comme qui dirait parfaite pour une jeune fille de ton âge. Tu en prends soin, comme le reste de ton corps. Tes longs cheveux sont blonds, comme le soleil. On aimerait te garder avec nous pour se dire que le soleil est présent. Tu n'attaches jamais ta chevelure. Tu aimes les laisser libre comme l'air, sentir le vent passer entre les mèches. Ils sont parfois lissent et parfois un peu ondulés. Tu ne sais jamais comment il seront le lendemain, mais une chose est sûr. Tu mets toujours se ruban dans  tes cheveux. Un joli ruban qui forme comme un nœud quand on fait un paquet entouré de papier cadeau avec un petit ruban en guise de décoration. Tu mets souvent du bleu clair, comme le ciel ou du blanc, tu te fiches bien de savoir si cela plait. Tu aimes ces couleurs.

Tes yeux qui disent la vérité, tes yeux où l'on peut lire tes sentiments, sont de couleur bleus. Deux lagons bleus qui reflète l'innocence. Tu descends plus bas et tu touches tes lèvres, des lèvres fines qui sont toujours étirées en un sourire. Les vêtements que tu portes sont assez bizarre étant donné dans le monde où tu vis maintenant, mais cela ne pose pas beaucoup de problème. Tu portes une jolie robe bleu-clair ou plus foncé selon tes envies, mais ça reste toujours dans ce thème la : Le bleu. Ta robe est orné d'un petit tablier blanc. Tu n'as jamais compris pourquoi tes parents voulaient que tu ais ça, mais tu ne disais rien. Tu trouvais que ça faisait jolie au moins, tu ne salissais pas ta robe facilement. Tes chaussettes sont blanches et tu portes des souliers de couleur noir.

Tu n'as pas vraiment d'accessoires. Tu portes parfois des bracelets, mais c'est bien rare. Tu n'aimes pas avoir trop de choses sur toi. Tu préfères la simplicité. Ce que les gens oublient souvent.

Tu es ni belle, ni moche. Pour toi tu te trouves comme les autres.

Histoire :

Alice tu as toujours détesté les histoires sans images, sans dialogues. Tu as toujours détesté ces histoires, mais pourtant ta vie sera racontée sans images... Un simple texte vide racontant ta vie des plus palpitante qui laisse penser que tu es une jeune fille folle, mais ce qu'il ne savent pas. C'est que tu es bien stable. Tu n'es pas folle. Ce sont eux les fous qui ne te croient pas.

Tu es née dans une belle famille. Une famille assez riche, tu avais droit à tout l'amour que tu souhaitais, tu pouvais avoir tout ce que tu voulais quand tu le demandais. Seulement tu n'étais pas comme ça, tu ne réclamais pas des jouets tout le temps.
Depuis toute petite tu aimes les lapins, surtout les lapins blancs. C'est peut-être du au fait que depuis toute petite tu as cette peluche en forme de lapin avec toi. Tu n'écoutais guère les petites histoires que les grandes personnes te racontaient. Tu préférais les vraies histoires d'aventures, les contes pour enfants, tu aimais beaucoup écouter les histoires sur les princesses au lieu d'écouter les lamentations des adultes qui te disaient trop insouciante et qu'ils ne savaient plus quoi faire de toi. Les lamentations des personnes qui en avaient marre de leurs vies. C'était si plat comparé à tes histoires.

Tu jouais avec tout le monde étant petite et ta vie n'avait pas eu beaucoup de piment. Tu vivais, tu dormais, tu mangeais et tu te lavais. Tu jouais, tu apprenais. Tu faisais tellement de choses, sans qu'il n'y ait un grand impact dans ta vie.  Tes parents étaient si gentils qu'il n'y avait pas quoi se plaindre, tes soeurs aussi. Mais un jour tout changea Alice. N'est-ce pas ? Ce jour où tu as suivi un lapin blanc.

C'était un jour d'été. Alors que tu étais jeune, tu écoutais l'histoire d'une de tes sœurs, un texte sans les dialogues, sans les images. Tu écoutais cette histoire plate sous une chaleur insupportable. Puis d'un coup un petit lapin blanc apparu. Il disait :

«Je suis en retard je suis en retard.»

Tu n'y fis pas trop attention, à cause de ton imagination tu trouvais ça normal, mais lorsque qu'il sorti une montre à gousset, tu commenças à te dire que ce n'était pas normal. Tu l'avais suivi ce jour-là. Tu l'avais perdu de vue, tu voulais vraiment le retrouver donc tu cherchais de partout sans te demander si c'était bien ou pas ou si tu devais partir, rentrer chez toi, car tes parents allaient s'inquièter, mais tu ne fis rien, tu continuas à suivre le lapin. Une fois trouvé, tu couru jusqu'à lui, seulement tu n'avais pas prévu ça. Tu es tombée dans un trou. Oui un trou.
Tu pensais qu'il n'avait pas de fin, tu voyais pleins d'objets autour de toi et bizarrement rien ne te touchait, alors que les chaises et les tables se cognaient entre elles. Les horloges tournaient sur elles même en faisant du bruit. Toi tu te posais des questions sur les mathématiques et sur le système solaire en attendant que ce "trou" ce finisse.

Une fois arrivée tu as vu cet endroit qui n'avait qu'une porte table et une bouteille où c'était marqué Drink me. Une clé, une toute petite clé. Tu as cherché de partout une porte et tu t'es finalement baissé. Tu as regardé par le trou de la serrure. Tu voyais quelque chose derrière, mais comment pouvais-tu passer ? Tu te relevas, tu regardas tout autour de toi et tu te rappelas de cette boisson où il était marqué "Drink me.", sans savoir pourquoi tu bu cette bouteille. N'est-ce pas ce qui fallait faire ? Tu te vis rétrécir à une allure folle.. Puis là tu pus passer.

Les événements qui se sont suivi étaient vraiment rapide. Tu t'es fait des nouveaux amis, comme tu t'es fait des ennemis.  Tu as vécu des aventures fabuleuses. Tu as rétrécie, tu es devenue géante, tu t'es battue contre une reine, tu as rencontré des êtres que tu aimes. Tu as rencontré un chat aussi. Un chat qui parle. Un chat qui semblait maléfique, mais au fond de toi tu l'aimais bien ce chat. Tu as fait tellement de choses. Tu es restée dans ce monde pendant longtemps avec tes rencontres. Tu n'as jamais compris pourquoi, mais tu ressentais quand même comme un vide. Tu te sentais seule dans ce monde magnifique. Tu avais beau avoir des aventures, tu trouvais qu'elles n'étaient pas assez dangereuses, mystérieuses. Tu en voulais plus. Toujours plus pour assouvir ton imagination. Ton histoire ne s'arrête pas au conte que tout le monde connait. Non Alice ton histoire continue.

Ta vie ne se fini pas, mais tu ne peux pas tout dire, tu veux garder une part de mystère. Tu veux jouer. Tu veux jouer à en mourir de rire. Tu veux faire découvrir la nouvelle vie que tu mènes et  en même temps faire connaitre ton ancienne vie Alice en toute discrétion. Pour toi la vie n'est qu'un jeu. Alors joue petite Alice, joue et laisse les autres découvrir et rentrer dans ton monde..

Seras-tu la personne qui les sauveras ou bien la personne qui va les détruire ?

«Je suis Alice... Alice... Hum Alice comment déjà ? Je ne sais plus... Je suis juste Alice et vous ? Qui êtes vous ? Vous voulez prendre le thé avec moi et mes amis ?»
Venez et perdez vous dans ce monde merveilleux qu'est le monde d'Alice au pays des merveilles.



Vous derrière l'écran.

Prénom :JE NE LE DIRAI JAMAISSSSSS
Pseudo : Panda noir
Age : 17 framboises.
Comment as-tu connu le forum ?  : Marre de le dire OAO
Ton avis dessus ? : Peuh :o
Ta présence sur le forum ? (sur 7) : double peuh
Un dernier mot ? : Peuh peuh peuh je demande une augmentation de câlin :o
La couleur de votre personnage : ff0000


_________________♪

«J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.»

Laisse moi te faire peur en ff0000
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie Dim 18 Jan - 22:51
Re-Bienvenu !

Je suis le maître des mondes et j'attend avec impatience de pouvoir validé ta fiche ~

Sur ce bonne continuation !
avatar
Personnage non jouable
Personnage non jouable
Voir le profil de l'utilisateur http://story-high.forums-rpg.com
Messages : 71
Date d'inscription : 11/12/2012
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie Dim 18 Jan - 23:13
Merci !

Pour dire que j'ai terminé. :D

_________________♪

«J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.»

Laisse moi te faire peur en ff0000
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie Dim 18 Jan - 23:28
Lue, approuver et Validé !!


Je te souhaite donc la bienvenu dans le monde réelle et le monde des contes ! Tu est autorisé a te recensé ton personnage et ta couleur comme sa personne te le piqueras ~.

Bon RP avec ton tout nouveau personnage et tu auras le droit a ton augmentation de câlin ! *^*
avatar
Personnage non jouable
Personnage non jouable
Voir le profil de l'utilisateur http://story-high.forums-rpg.com
Messages : 71
Date d'inscription : 11/12/2012
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Alice ou bien Rozen... elles aiment les lapins. finie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LES PLAINTES DES ADMINES ⊱ faut bien qu'elles gueulent huh
» Pour ceux qui aiment bien critiquer
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
» Pour ceux qui aiment se mettre sur la gueule. [Shinjiro & Noboru Versus Otsu & Haiko]
» Rozen Maiden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story High :: Staffounet :: Archives :: Présentation méchantes-
Sauter vers: